Les raisons pour lesquelles on démarre son business sont variées et très personnelles. Il n’en reste pas moins que derrière ces raisons individuelles se cachent des besoins assez universels :

  • de liberté,
  • d’indépendance (financière entre autres)
  • de se réaliser
  • de challenges
  • de retrouver du sens
  • etc.

Et à côté de ces besoins, il y a aussi bien souvent le fait qu’on ne veut pas retrouver les contraintes d’un travail salarié, pas vrai ?

Ce que l’on souhaite, au fond, c’est créer une entreprise au service de sa vie. Et pourtant, c’est souvent loin de ce qu’il se passe dans la réalité ! Les résultats ne sont pas là, on s’épuise, on se démotive…voire même on abandonne alors que l’idée de départ était excellente.

Cette situation est souvent due à un élément-clé : le fait de ne pas prendre la posture de la cheffe d’entreprise (*) !

Et oui, quelle que soit l’activité que vous avez décidé de lancer, c’est bien une entreprise à part entière que vous gérez ! Et votre posture ainsi que l’état d’esprit dans lequel vous allez le faire seront déterminants pour son succès.

Mais alors, comment prendre cette posture d’entrepreneure et faire en sorte que votre entreprise soit rentable et au service de votre vie et pas le contraire ?

Voici déjà 7 éléments sur lesquels vous pouvez prendre action dès aujourd’hui :

1/ Prendre son business au sérieux

D’accord, ce premier point est volontairement provocateur ! 😉

Je suis d’ailleurs certaine que pour vous, votre business est sérieux, mais soyez honnête, est-ce que c’est toujours une de vos priorités ?

Si votre activité est plus un hobby qu’un business, c’est tout à fait OK si c’est votre choix.

Mais si vous voulez une entreprise au service de votre vie, il faut prendre le business au sérieux, même si vous n’y travaillez pas à temps plein. Et pour cela il faut que votre entreprise soit une de vos priorités. Et pas quelque chose sur laquelle vous travaillez “un peu quand vous avez le temps”.

 

2/ Se payer un salaire

Se payer un salaire, c’est donner de la valeur à ce que vous faites au quotidien pour votre entreprise.

Peut-être qu’au début le montant mensuel sera minime (50 ou 100 euros par exemple), ce n’est pas ce qui compte le plus. Au fur et à mesure vous augmenterez la somme en fonction des revenus que vous allez générer.

Symboliquement et énergétiquement, ce transfert d’argent entre votre compte professionnel (que vous soyez en société ou pas) et votre compte personnel est important !

Vous n’êtes pas/plus salariée, c’est vous qui décidez du montant, mais il est essentiel que vous soyez rémunérée pour ce que vous faites.

Note : si vous n’avez pas encore de compte professionnel, c’est la première chose à faire 😉 Je vous renvoie à l’article “les 5 erreurs les plus courantes que font les entrepreneures dans la gestion de leurs finances” qui en parle justement !

3/ Investir dans sa retraite

On peut prôner l’Instant Présent et la pleine conscience tout en étant un minimum prévoyante pour le futur 😉

Prévoir et investir pour sa retraite fait partie des choses à mettre en place au plus vite quand vous lancez votre business.

Il existe différentes options possibles en fonction de votre situation personnelle et du pays dans lequel vous êtes. Mais une chose est certaine, il faut absolument le faire !

4/ Provisionner pour se faire coacher

On ne sait pas ce qu’on ne sait pas !

Et se faire coacher pour développer son entreprise est indispensable si on ne veut pas stagner à certains paliers de revenus ou perdre beaucoup de temps à essayer de tout trouver toute seule.

Commencer à provisionner pour vous faire accompagner dans la croissance de votre business, c’est aussi prendre cette posture de la cheffe d’entreprise.

Ne pas me faire accompagner est une des erreurs que j’ai commise au début du lancement de mon entreprise, c’est donc pour cela que j’insiste souvent sur cet élément-là ;).

Pour voir les autres erreurs que j’ai faites (eh oui!), c’est ICI. 

5/ Décider de son temps en conscience

Vous n’avez pas créé une entreprise pour retrouver les contraintes du salariat en planifiant votre travail 5 jours par semaine entre 9h et 17h, n’est-ce pas ?

En tant qu’indépendante, s’il y a en général un élément dont vous êtes pleinement responsable c’est la gestion de votre temps.

Cela ne veut pas dire évidemment que vous pouvez faire tout à n’importe quel moment. Vous avez comme tout le monde certaines contraintes à respecter.

Mais une chose est sûre, vous avez le pouvoir de décision sur une bonne partie de votre temps.

Et si vous voulez que votre entreprise soit au service de votre vie, vous allez organiser votre temps en conséquence. Si vous ne voulez travailler que 3 jours par semaine, c’est donc votre choix et c’est à vous de mettre les choses en place pour arriver à cette organisation du temps. Idem si vous voulez travailler tous les soirs parce que vous aimez cela.

6/ Choisir ses client.e.s (et donc savoir dire “non”…)

C’est votre entreprise et c’est vous qui décidez avec qui vous voulez travailler. Vous n’êtes pas obligée d’accepter toutes les missions, ni toutes les demandes de potentiels clients.

C’est très compliqué de dire “non” surtout quand on démarre son activité. On se dit qu’on doit prendre ce qui vient, qu’on ne peut pas faire la fine bouche.
Et pourtant, en acceptant tout, vous allez vous retrouver à travailler avec des personnes qui peut-être ne vous conviennent pas, et même si vous serez certainement compétente avec elles, mais vous ne serez jamais excellente !

Et pendant ce temps-là vous n’aurez pas le temps pour vos clients idéaux…

Ne pas définir mon client idéal est une autre des erreurs que j’ai faites au début (décidemment :))…découvrez l’article ici.

Bref, soyez exigeante et ne choisissez que des personnes avec lesquelles vous aimez travailler et serez donc excellente. C’est aussi comme cela que votre entreprise sera au service de votre vie !

7/ Déléguer certaines activités quand c’est possible

Vous n’êtes pas obligée de tout faire toute seule. Se faire coacher est une des choses essentielles, mais se faire aider l’est tout autant !

Pas besoin de gagner des fortunes pour commencer à déléguer : vous pouvez commencer par quelques heures par mois ou par semaine. Choisissez les tâches que vous n’aimez pas faire ou dans lesquelles vous n’êtes pas excellente et donnez l’opportunité à une autre personne, excellente dans ces tâches et aimant le faire, de vous aider (et de s’éclater !).

Ces 7 éléments sont quelques points que vous pouvez actionner rapidement pour changer votre état d’esprit et vous mettre dans cette fameuse posture de la “business woman“. Tous font d’ailleurs partie intégrante des actions de gestion dont la cheffe d’entreprise est responsable.

En mettant, par exemple, le nez dans les chiffres, vous serez à même de tirer profit en conscience des revenus que vous allez générer.

C’est donc, entre autres, en vous occupant pleinement de votre gestion et de vos finances que vous allez construire une entreprise rentable au service de votre vie (et pas l’inverse).

Alors, par quoi allez-vous commencer ?

Si vous occuper de cette gestion vous semble compliquée et que vous ne savez pas par quoi ni comment vous y mettre, ne restez pas seule ! Prenons rendez-vous et discutons-en ensemble.

 

Vous pouvez également me rejoindre lors du WEBINAIRE gratuit que je donnerai en ligne le 15 septembre 2020 à 14h (heure de Bruxelles).

Je vous partagerai ma méthode en 5 étapes simples pour avoir enfin de la clarté sur vos finances sans vous prendre la tête !

 

    (*) Je fais le choix conscient d’écrire mes articles au féminin, pas parce que les sujets sont typiquement féminins (bien au contraire) mais parce que j’accompagne principalement les femmes entrepreneures et que c’est à elles que j’ai envie de m’adresser prioritairement. Messieurs, ne passez pas pour autant votre chemin, je suis certaine que le contenu peut tout autant vous éclairer.

    Cet article vous a plu ? Ne manquez pas les suivants et recevez-les directement dans votre boîte mail en vous abonnant à ma newsletter :