Quand on lance son activité en tant qu’indépendante (*), on se dit souvent qu’en travaillant beaucoup, en prospectant et trouvant des client.e.s, ou encore en communiquant et en faisant des actions marketing, on aura un business florissant.

Même si faire toutes ces actions est bien évidemment indispensable, on oublie souvent que l’état d’esprit joue un rôle bien plus important qu’on ne l’imagine. Et dans cet état d’esprit, la relation que l’on entretient avec l’argent peut avoir un impact direct sur vos résultats.

Dans cet article, je vous partage quelques croyances assez courantes sur l’argent qui peuvent consciemment ou inconsciemment limiter le succès de votre entreprise.

Mais en fait, l’argent c’est quoi ?

Commençons par un petit exercice : c’est quoi, pour vous, “l’argent” ? Sans réfléchir, prenez les termes qui vous viennent spontanément. Notez les et observez.

Est-ce que vous avez indiqué des mots comme : la sécurité, la liberté, “c’est sale”, le confort, le mal, le pouvoir, le conflit, le luxe, l’indépendance, etc. ?

Tous ces mots que nous associons à l’argent sont des projections, des croyances toutes personnelles – même si beaucoup sont assez universelles – que l’on met sur l’argent. Ce n’est PAS l’argent !

L’argent, c’est un moyen d’échange, c’est un intermédiaire pratique et facile (plus simple à utiliser que le troc par exemple). C’est aussi un moyen de mesure commun pour exprimer une certaine valeur et donc permettre les échanges entre les personnes.

Concrètement, l’argent, c’est un bout de papier (ou de métal) ou un chiffre sur un écran. Rien de plus, rien de moins. Et pourtant, nous y voyons beaucoup plus que cela !

Toutes ces projections et ces croyances nous viennent bien souvent de notre enfance, de notre histoire familiale ou d’expériences passées. Elles déterminent en grande partie la relation que l’on a par rapport à l’argent. Cette relation est spécifique à chacun et personne ne peut dire que sa relation vis-à-vis de l’argent est entièrement neutre. Et c’est tout à fait normal !

Maintenant que l’on a remis l’argent un peu plus à “sa place”, voyons ensemble certaines des croyances qui peuvent limiter la réussite de votre entreprise. Il y en a bien entendu beaucoup. J’en ai choisi 5 que j’entends très régulièrement.

Croyance #1 – “Je dois gagner ma vie avec mon activité”

Cette expression est extrêmement lourde énergétiquement. Imaginez la pression que vous vous mettez : de votre business dépend votre Vie !

La vie, vous l’avez reçue à votre naissance, elle est là, vous n’avez plus à la “gagner” !

Quand vous faites une prestation, quelle qu’elle soit, ce que vous recevez en échange, c’est de l’argent, pas de la vie. Avec votre activité, vous allez donc gagner de l’argent, une rémunération.

Et en fonction de ce que vous offrez, je parie d’ailleurs que vous recevrez même plus que cela. Moi en tout cas, quand je vois les progrès de mes clientes, c’est bien plus que de l’argent que je reçois en échange !

Maintenant que vous ne devez plus “gagner votre vie” avec votre entreprise, voyons les autres croyances qui peuvent limiter votre réussite.

Croyance #2 – “Pour moi, l’argent c’est la liberté (ou la sécurité, l’indépendance,…)”

Avec cette croyance, on pense inconsciemment que plus on aura de l’argent, plus on sera libre/en sécurité/indépendante.

Il y a pourtant beaucoup de personnes qui ont des fortunes et qui sont prisonnières de leur propre vie…et d’autres qui n’ont “rien” et pourtant se sentent libres comme l’air. Est-ce que courir après l’argent, essayer d’en gagner un maximum avec votre business va vraiment vous rendre libre ?

Même s’il est vrai qu’avoir de l’argent permet de faire certains choix, ce n’est par contre pas l’argent qui va définir si vous êtes libres ou pas. La liberté (tout comme la sécurité ou l’indépendance) est quelque chose d’intérieur. La projeter sur quelque chose d’extérieur comme l’argent est un leurre, voire même parfois un piège.

Votre entreprise aura du succès si vous êtes alignée à vos valeurs, si l’offre que vous proposez correspond vraiment à ce que vous voulez faire. Ce n’est pas parce que vous allez vous focaliser sur l’argent à gagner que vous y arriverez…j’ai même envie de dire que c’est plutôt le contraire qui va se passer. Car en courant après l’argent, on est dans l’énergie du manque et pas de l’abondance !

Croyance #3 – “Mon client n’a pas les moyens de payer mes services”

… Donc je fais des rabais, je fais du gratuit, je fais un petit prix,…  Cela vous parle ?

Dans ce cas de figure on est bien souvent en plein dans la supposition : “je fais l’hypothèse que mon client n’a pas les moyens mais en fait je n’en sais rien” !

Et si vous laissiez votre client décider par lui-même de ce qu’il peut/veut ou pas payer ?

En faisant ce genre de suppositions on a tendance à infantiliser le client, à choisir à sa place.

S’il a vraiment des difficultés pour payer (et que ce n’est pas une personne qui cherche le gratuit à tout prix), donnez-lui éventuellement la possibilité de vous faire une proposition créative. Il sera acteur et la relation sera beaucoup plus équilibrée.

Croyance #4 – “Je dois faire des petits prix pour que ce soit accessible au plus grand nombre”

Il est tout à fait louable de vouloir offrir des services et des produits accessibles, mais posez-vous quand même les questions suivantes :

– Est-ce que je fais vraiment cela pour que le plus de monde puisse en profiter ?

– Est-ce que je le fais parce que je n’ose pas mettre un prix plus élevé de peur d’être prise pour une voleuse/arnaqueuse ?

– Est-ce que je suis vraiment convaincue par la valeur que j’offre ?

– Est-ce que je n’ai pas un peu peur que les gens se disent “mais pour qui elle se prend avec des tarifs pareils ?”

Avouez que ce ne sont pas des questions faciles, et je suis certaine que l’une ou l’autre vous ont dérangées.

Ne faire QUE des petits prix n’est pas une stratégie rentable. Pourquoi ne pas plutôt proposer une offre plus variée avec différentes gammes de prix ?

Et si en mettant un autre prix vous avez peur d’être une voleuse, j’ai une mauvaise nouvelle : vous en êtes déjà une ! Et oui, en ne vendant pas vos services (ou vos produits) à leur juste valeur, vous volez quelqu’un : vous !

Croyance #5 – “Je ne peux quand même pas gagner plus que mes parents/mon mari/mes ami.e.s,…”

Cette croyance est généralement moins consciente, mais néanmoins très présente chez beaucoup d’entrepreneures. Se dire inconsciemment qu’on ne peut pas gagner plus qu’une personne, que “ça ne se fait pas”, c’est comme se mettre un “plafond de verre” (concept que l’on retrouve d’ailleurs aussi dans le salariat).

Sans vraiment le réaliser, vous allez donc vous limiter, jouer “petit”, voire même parfois vous saboter, pour ne surtout pas prendre le risque de gagner plus que le montant maximum que votre inconscient a fixé.

Est-ce que cela vous parle ? A quel niveau se situe votre “plafond de verre” ? 

L’argent ne fait pas le bonheur…

A côté de ces 5 croyances (et, je le répète, il y en a encore plein d’autres…), toutes les expressions que l’on utilise au quotidien ont aussi un impact sur la réussite de notre business. Qu’elles nous viennent de notre famille, de notre éducation, de notre culture ou encore de la société en général, ces expressions portent avec elles des croyances sur l’argent, qui peuvent être limitantes ou boostantes selon les circonstances.

Je vous invite à prendre conscience des expressions que vous utilisez régulièrement. Prenez un peu de recul et voyez le genre de croyances qu’elles véhiculent, ainsi que l’impact que cela peut avoir sur les résultats de votre entreprise.

Est-ce qu’elles ont plutôt tendance à vous motiver ou au contraire à vous freiner ? Intéressant, n’est-ce pas ?

Commencer par mettre en lumière ces différentes croyances est une première étape pour améliorer sa relation à l’argent et ne pas limiter les chances de réussite de son entreprise.

Ne pas leur donner toute la place est un autre pas dans cette même direction.

Et puis, et c’est sans doute le plus important, n’oublions pas qu’il existe une quantité de choses dans notre vie auxquelles on ne peut donner une valeur ‘argent’ : le sourire d’un enfant, être dans la nature, respirer, être en bonne santé, rire avec ses amies…

En y réfléchissant bien, ce sont d’ailleurs bien souvent celles-là qui ont le plus de valeur pour nous !

 

Cet article vous a plu ? Ne manquez pas les suivants et recevez-les directement dans votre boîte mail en vous abonnant à ma newsletter :

    Powered By ConvertKit

    (*) Je fais le choix conscient d’écrire mes articles au féminin, pas parce que les sujets sont typiquement féminins (bien au contraire) mais parce que j’accompagne principalement les femmes entrepreneures et que c’est à elles que j’ai envie de m’adresser prioritairement. Messieurs, ne passez pas pour autant votre chemin, je suis certaine que le contenu peut tout autant vous éclairer.