S’il y a bien une chose récurrente chez la plupart des indépendantes (*), c’est le fait que les rentrées financières sont irrégulières. Il n’est pas rare de se retrouver certains mois avec quasiment aucune rentrée et d’autres où un montant important arrive sur le compte en banque.

Quand on a été salariée avant de se lancer comme entrepreneure, c’est un grand changement à appréhender.

Cette irrégularité des rentrées financières peut venir de la nature même du business (par exemple une activité dont les ventes sont saisonnières) ou d’éléments extérieurs (l’influence de la météo sur les achats des clients ou un évènement exceptionnel comme la crise du coronavirus…) . Mais elle est généralement simplement due au fait que les ventes sont différentes d’un mois à l’autre et que c’est tout à fait normal !

Quelle qu’en soit la raison, il est important de mettre des choses en place pour que cette incertitude ne devienne pas une source de stress ou d’angoisse.

Avant de vous dévoiler quelques astuces pour mieux le vivre, laissez-moi vous parler d’un concept essentiel pour focaliser son énergie sur les bonnes actions : les cercles d’influence.

Ce concept a été développé par Stephen R. Covey dans son livre “les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent“. Il nous explique que nous pouvons représenter le niveau d’influence que nous avons sur les choses qui nous entourent par 3 zones distinctes :

– le cercle de contrôle : c’est dans cette zone que se trouvent les choses sur lesquelles nous avons un contrôle complet et direct, là où nous sommes pleinement maître de nos décisions et de nos actes.

– le cercle d’influence : dans cette zone se trouvent les éléments sur lesquels nous n’avons pas de contrôle direct, mais que nous pouvons éventuellement modifier par l’influence de nos interventions auprès des personnes qui en ont le contrôle.

– le cercle des préoccupations ou la zone hors contrôle : c’est là que l’on retrouve les choses qui nous préoccupent mais sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle ni aucune influence.

Rester dans la zone hors contrôle nous met de facto en position de victime, alors que lorsque l’on retourne dans la zone d’influence ou de contrôle, on devient actrice ! Energétiquement cela change tout !

Quelles que soient les actions que vous allez mettre en place, assurez-vous donc toujours de bien rester dans votre cercle de contrôle ou d’influence. Vous éviterez ainsi de gaspiller inutilement votre énergie !

Découvrons maintenant les 7 astuces qui peuvent vous aider à mieux vivre cette irrégularité des rentrées.

Les premières sont directement liées au travail sur l’état d’espritEt oui, l’état d’esprit est l’élément essentiel pour obtenir les résultats que l’on souhaite dans son business ! Saviez-vous qu’il est responsable à 80% de notre réussite en tant qu’entrepreneure ? 

1/ Accueillir les émotions liées à cette incertitude

Quand on est face à l’inconnu et à cette incertitude, plusieurs émotions peuvent émerger. Elles seront différentes en fonction des personnes mais elles ont toutes leurs utilités! Les émotions sont en effet là pour nous aider à identifier nos besoins, c’est un message que nous donne notre corps. Il est donc important de les accueillir et de ne pas les rejeter.

Quand vous êtes face à cette situation, observez l’émotion qui arrive (dans le corps). Est-ce de la peur, de la colère, de la tristesse, ou encore de la honte ?

Cette émotion vous montre qu’un de vos besoins fondamentaux n’est pas satisfait. Parmi ces besoins on retrouve, entre autres, le besoin d’autonomie, de sécurité, de survie, le besoin d’estime ou de reconnaissance, ou encore le besoin de sens.

Quels sont les besoins qui ne sont pas satisfaits chez vous quand vous êtes confrontée à cette irrégularité de rentrées ?          

Vous occuper de ce(s) besoin(s) est une première belle piste à suivre pour mieux vivre cette incertitude.

2/ Identifier l’esprit de manque

Il est fréquent que l’esprit de manque fasse irruption quand on se retrouve en période d’incertitude financière. Soudainement on ne voit plus que ce que l’on n’a pas, et on oublie d’observer tout ce qui est déjà là.

Cette focalisation sur le manque entraîne un état d’esprit négatif et pessimiste. Pour changer cela petit à petit, vous pouvez commencer par observer ce qui est déjà là, apprendre à voir toute l’abondance qui est autour de vous dans les différents domaines de votre vie.

En ayant plus conscience de cette abondance, vous allez aussi mieux voir les opportunités qui sont devant vous, être plus attentive aux messages et aux synchronicités qui se présentent. Vous verrez, cela change complètement l’énergie et l’état d’esprit !

3/ Avoir confiance dans le fait que les rentrées vont arriver

Garder confiance dans le fait que les rentrées financières vont arriver (même si on ne sait pas encore comment) est intimement lié à la confiance en soi. C’est également là où le pouvoir des intentions et de la pensée positive entre en jeu.

N’oubliez pas non plus que si vous n’avez pas confiance en vous-même, les clients et futurs clients le ressentent aussi, et (in)consciemment ne viendront pas vers vous, enclenchant le “cercle vicieux” : pas de rentrées > perte de confiance > fuite des clients > pas de rentrées, etc.

Pour vous aider à être plus dans la confiance, vous pouvez vous reconnecter aux raisons qui vous ont motivées à créer votre business, à ce qui vous fait vibrer dans votre activité.

Comme pour les précédentes astuces, c’est en changeant son état d’esprit que l’on change son énergie et que l’on attire ce dont on a besoin.

A côté de ce travail sur le mindset, voici d’autres actions que vous pouvez également mettre en place :

4/ Gérer la trésorerie de manière proactive

Envoyer les factures à temps, faire le suivi des paiements de vos clients et les relancer éventuellement permet déjà d’avoir un peu plus de contrôle sur les rentrées financières.

Faire le suivi de ses dépenses en anticipant les futurs paiements vous aidera également à être proactive et à prendre certaines décisions en amont, et avant de vous retrouver dans les difficultés.

Et pour encore mieux vous aider à gérer votre trésorerie au fil des semaines …

5/ Avoir un budget

Mettre en place un budget vous permet en effet d’avoir une vue sur les prévisions des rentrées et sorties sur l’année. Cela vous indique à l’avance les moments où les rentrées risquent d’être moins élevées et surtout vous montre vos besoins de trésorerie par mois. Avec cette vue, vous avez la possibilité de mieux anticiper ces périodes.

Pour en savoir plus sur la thématique du budget, je vous invite à découvrir l’article Les 3 étapes pour mettre en place un budget.

6/ Construire une réserve

Pour limiter cette incertitude et faire face aux périodes pendant lesquelles vous avez moins de rentrées, je vous suggère de commencer à mettre en place une réserve financièreL’idéal est d’avoir une somme qui couvre l’entièreté de vos frais fixes pour une période de 3 à 6 mois.

Si vous n’avez pas cette somme à disposition maintenant, ce n’est pas grave. Par contre, je vous encourage vivement à commencer à épargner tous les mois pour construire cette réserve.

N’oubliez-pas qu’à côté de cette réserve que vous mettrez en place pour couvrir les périodes où les rentrées sont faibles, vous devrez aussi toujours avoir mis de côté une somme pour payer les montants dus à la TVA, aux impôts ainsi que pour vos cotisations sociales.

7/ Accepter de se faire aider

Oser se faire aider est une démarche qui n’est pas simple pour tout le monde mais qui est pourtant une condition essentielle pour avoir une entreprise pérenne.

Si votre entreprise est en croissance, vous devrez d’office vous faire épauler en déléguant certaines activités à d’autres personnes. En cas de difficulté, il est tout aussi important d’oser demander de l’aide.

Vous pouvez vous faire aider par exemple en demandant à quelqu’un de vous avancer temporairement une somme d’argent si votre trésorerie est complètement à sec. Ou en vous faisant accompagner pour mieux aborder ces périodes difficiles qui se présentent régulièrement dans la vie de toute entrepreneure.

Le chemin de l’entrepreneuriat sera inévitablement parsemé de ces périodes d’incertitude, de doutes et de difficultés. J’espère que ces quelques astuces et actions vous aideront à les appréhender avec plus de sérénité !

 

Cet article vous a plu ? Ne manquez pas les suivants et recevez-les directement dans votre boîte mail en vous abonnant à ma newsletter :

    Powered By ConvertKit

    (*) Je fais le choix conscient d’écrire mes articles au féminin, pas parce que les sujets sont typiquement féminins (bien au contraire) mais parce que j’accompagne principalement les femmes entrepreneures et que c’est à elles que j’ai envie de m’adresser prioritairement. Messieurs, ne passez pas pour autant votre chemin, je suis certaine que le contenu peut tout autant vous éclairer.